domingo, 8 de marzo de 2015

Au fil des mots





CHEZ MICHÈLE es mi rincón nostálgico, donde encontrarás poesías, prosa relatos y reflexiones en francés.

Lorsque le jour s’éteint et l’océan de la vie calme peu à peu ses vagues, les tourbillons de l’absence et de la nostalgie semblent enfin s’apaiser. Le silence apprivoisé s’installe alors, tissant dans l’ombre la fine dentelle de l’espoir. La lune complice s’approche pour regarder par la fenêtre et déverser sur la page blanche ses reflets d’or et d’argent en ruisseaux scintillants.

Le poète allume sa chandelle et s’assoit au miroir.  Puis il ferme les yeux pour écouter le frémissement des ailes de son invisible compagne,  la solitude. Autour de lui les muses paresseuses soupirent et chuchotent en un doux murmure familier.
La plume dans sa main frémit et s’impatiente. Bientôt les mots, les mots magiques, les phrases et les vers s’enchaîneront, dessinant peu à peu une aquarelle aux couleurs inoubliables. Le bleu du bonheur, l’or du silence, les perles des souvenirs nacrés, et les tendres reflets irisés de l’espérance éternelle.
L’horloge fascinée n’égrène plus les heures,  le temps n’existe plus, il ne reviendra pas.
La voile claque enfin au vent frais de la liberté, le cœur déjà s’envole et brise ses amarres, le verbe du poète devient évasion.
Sur la mer profonde de la nuit, le voilier prend le large et s’éloigne au gré du cœur vers de lointains rivages, dépassant les frontières de la réalité.


Tout est possible, le grand périple commence. Il l’emmènera plus loin que l’amour et la haine, plus loin que la vie et la mort, plus loin que la douleur et l’absence. Il l’emmènera sur l’océan des rêves, au pays de son âme, en un inoubliable et magique voyage au cœur des mots.

No hay comentarios:

Publicar un comentario